Robert Mazeau

Par une superbe après-midi de février, je  visite  Robert Mazeau. Robert est la mémoire du village.

Et elle ne flanche pas, malgré  les années qui passent.  Il habite une maison bourgeoise qui fait l’angle d’une rue. Mes pas s’arrêtent devant une lourde porte à  grosse serrure, pour laquelle clefs  ne sont plus usinées.    Elle s’ouvre sur une entrée cossue, une volée d’escaliers vernis à la perfection. Au mur, le même papier à médaillon que celui qui ornait le couloir de ma maison, la maison Lin-Mitaud…

 

Robert et Ginette m’attendent tous les deux. Ginette, dans un élan de coquetterie, m’annonce qu’elle ne veut pas être prise en photo. Robert posera en contre-jour. Ce sera un moment très solennel, sur fond  de canapé ambré, à médaillons assortis au papier-peint, à passementeries bouclées de pompons dorés. Ils vieillissent trop vite, les passagers  de ces pages.  Je voulais prendre le temps de bavarder avec eux  il y a dix ans. Dix ans sont passés comme un vol de grues. L’entretien durera deux heures : deux heures pendant lesquelles j’apprendrai une foule de choses que je restituerai au fil de ces pages. En rentrant, il me faudra refaire le point pour me retrouver dans mes notes. Du tonnelier de la place de la Grave, à l’artiste peintre Guy  Kohn, au café Suquet tenu par la sage-femme, il y a matière à s’y perdre.

Robert évoquera sa mère, la couturière qui travaillait au dessus de l’échoppe de Gaston Desmoulin et son père qui tenait la scierie du faubourg Notre-Dame.

La mère de Robert est morte trois ans après la fin de la guerre; laissant en souffrance son mari, son atelier de couture et  le café de la Halle dont elle s’occupait en sus du reste.

Le père de Ginette tenait la boucherie Garreau où se sont installés les parents de Pierre Faye en 1944.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :